samedi 5 juillet 2014

ich bin fierot




Ich bin fierot par archischmock

9 commentaires:

  1. Excellent comme d habitude ! Tiens, c'est cadeau en guise de remrciements :) :

    http://www.dailymotion.com/video/xbz28g_les-freres-jacques-300-millions_fun

    RépondreSupprimer
  2. Il paraît que 1600 Chinois meurent tous les jours à cause d'un travail trop acharné.
    Voilà qui ne risque pas de nous arriver, et surtout pas à nos fonctionnaires, et ça on peut en être fiers.

    RépondreSupprimer
  3. C'est donc bien la réalité qui est nauséabonde. Ennuyeux n'est-il pas ?

    RépondreSupprimer
  4. Toc, toc, toc !
    Debout là-d'dans !
    5 juillet, 23 juillet, assez dormi !
    En plus y a du boulot sur la planche, avec tous les connards qui n'arrêtent pas de connarder, il y a de la matière pour au moins 10 vidéos.
    Je repasse dans 5 minutes et je fais un lit en cathédrale !
    Faut pas déconner non plus !

    RépondreSupprimer
  5. On est deux, Arch : jamais compris le mot même de fierté. Mon vieux me gonflait avec ça, mais en 20 ans, il n'a pas su m'expliquer le concept. Pas plus tard que la semaine dernière, un voisin prononce cette phrase : "le carrelage est peut-être pas très bien posé, mais au moins, je suis fier que c'est moi qui l'ai fait". J'ai été lâche, j'ai pas insisté...
    ceci dit, en en parlant, je me demande si on ne pourrait pas essayer de comprendre la notion par son inverse : la honte. Honte d'être français, c'est plus simple à saisir, non? Y a bien deux trois situations ousque ça arrive, hein? Alors si on répond oui à ça, on devrait trouver aussi des moments de fierté. Ah, j'en sais rien...

    RépondreSupprimer
  6. Comme disait ma grand mère fierté et bêtise sont faites du même bois

    RépondreSupprimer
  7. Quelques bibliothèques en ligne :

    http://www.freepdf.info
    http://www.balderexlibris.com
    http://www.histoireebook.com
    http://www.aryanalibris.com
    http://www.pdfarchive.info
    http://www.the-savoisien.com

    RépondreSupprimer
  8. Salut Archi,

    Y a le feu là !
    Il faut te réveiller.
    On attend !

    RépondreSupprimer